Comprendre la cure du foie, son action sur les calculs du foie et de la vésicule biliaire

Fév
12

Comprendre la cure du foie, son action sur les calculs du foie et de la vésicule biliaire

De nombreux témoignages confirment l’efficacité de la cure de nettoyage du foie, par les bienfaits apportés au pratiquant sur sa santé globale, mais ce protocole ne s’ajuste pas avec la théorie de la médecine moderne. Celle-ci explique que les calculs se forment uniquement dans la vésicule biliaire, sont peu nombreux et non des milliers.

Il est aisé d’en comprendre les raisons : quand une personne a d’intenses douleurs dans la région du foie, il y a toutes les chances que des calculs dans la vésicule biliaire causent de l’inflammation à cet endroit, ils sont gros et calcifiés et par conséquent visibles aux ultrasons. Une fois la vésicule biliaire retirée les douleurs aiguës disparaissent, mais les bursites, d’autres douleurs et problèmes digestifs subsistent. Pourquoi ? Cela indique que la cause de ces symptômes n’est pas soignée. Il reste des débris et déchets ailleurs à l’origine des inflammations.

Le Dr Clark explique:

« La vérité – et il y a un fait qui le prouve sans ambiguïté – c’est que les gens dont la vésicule biliaire a été chirurgicalement retirée ont encore beaucoup de calculs verts recouverts de bile; or, quiconque prend soin de disséquer ces calculs peut voir que les cercles concentriques et les cristaux correspondent exactement aux calculs biliaires décrits dans les livres scientifiques. »

Pour certaines personnes, l’absence de calculs calcifiés à la selle indique qu’il s’agit de déchets d’huile d’olive compactée. C’est occulter une notion essentielle : la plupart des individus n’ont pas de calcul à éliminer de la vésicule biliaire, heureusement ! Mais alors… qu’est-ce qui sort ?

Pour y voir clair il est fondamental d’élargir la notion de « calcul« . En effet, le Dr Clark constate deux genres de calculs présents dans la région hépatique, alors que la médecine moderne ne tient compte que d’un genre, celui observable par examen ultrasonographique. Il est nécessaire de distinguer les calculs calcifiés – présents dans la vésicule biliaire – et les calculs poreux, présents dans la région hépatique.

Les calculs « officiels »: calculs présents dans la vésicule biliaire (lithiase biliaire)

Emplacement de la vésicule biliaire

Ce que dit la médecine officielle

Les calculs présents dans la vésicule biliaire sont visibles aux examens parce qu’ils sont calcifiés, fortement durcis, ils apparaissent alors sur l’image aux ultrasons (l’examen ultrasonographique) .

En principe la vésicule biliaire ne doit pas contenir de calculs. Mais lorsque le foie est par exemple trop sollicité, la vésicule biliaire peut s’engorger de déchets solides, de véritables petites pierres.

On nomme lithiase biliaire la formation de ces calculs calcifiés à l’intérieur de la vésicule biliaire. Lorsque c’est le cas, c’est un signe qu’une bonne « vidange » est à faire.

Qui est concerné ?

Selon les statistiques environ 10% de la population est touchée par ce problème. Cette donnée est certainement proche de la réalité, étant donné qu’il est possible de se rendre compte de la situation par un examen approprié. Par conséquent la majorité des individus ne sont pas concernés par la présence de calculs biliaires, et lorsque c’est le cas il s’agit généralement de petits calculs. Bien sûr, des cas graves existent avec l’apparition de calculs de plusieurs centimètres ; c’est pourquoi il est important de prévenir plutôt que guérir.

Action de la cure du foie

La cure de nettoyage du foie permet d’expulser sans douleur les calculs présents dans la vésicule biliaire, toutefois un premier nettoyage du foie ne garantit pas leur retrait immédiat. Il est généralement nécessaire de s’y prendre à plusieurs reprises, de façon à éviter l’ablation de la vésicule biliaire.

Par précaution il est préférable de ne pas suivre le protocole de la cure du foie si l’on vous a diagnostiqué des calculs biliaires d’une taille supérieure à 3,5 cm, notamment s’ils ont la forme d’un oeuf. Sachez que c’est plutôt rare ; si c’était le cas pour vous il est probable que vous ayez déjà ressenti des douleurs.

Les calculs « officieux »: calculs dans la région hépatique

Emplacement du foie

Ce que dit la science officielle

Les calculs à proximité du foie ou dans le foie n’existent pas, ils ne sont pas visibles aux examens par ultrasons.

Ce que dit le Dr Clark

Il s’agit de cristallisations de cholestérol et de bile autour de paquets de bactéries mortes et de déchets. Ces calculs sont poreux et par conséquent invisibles aux examens. Par ailleurs, les spécialistes ne les cherchent pas dans cette région. En parlant de « calculs » le Dr Clark se réfère essentiellement à ces déchets, qui ne sont pas entassés et calcifiés dans la vésicule mais présents dans le foie et ses différents canaux.

Qui est concerné ?

On peut considérer que 75% à 99% des individus sont concernés par ces débris et déchets plus ou moins compactés. Le Dr Clark en dénombre plusieurs milliers, de quelques millimètres seulement à la taille d’une noix. Elle soupçonne qu’une bonne part de ces calculs se constituent à partir de déchets de parasites, ce qui explique pourquoi il s’en forme encore malgré une nourriture saine et une bonne hygiène de vie.

Selon les déclarations de divers praticiens ayant l’occasion d’explorer le foie de leurs clients, plus du trois quart des adultes ont de petits calculs dans le foie ou des agrégats de toxines accumulées. Ces déchets constituent la très grande majorité – voir l’entièreté – des calculs éliminés.

Action de la cure du foie

Ces déchets constituent la très grande majorité – voir l’entièreté – des calculs éliminés en pratiquant les cures du foie.

En résumé: la plupart des individus n’ont pas de calculs calcifiés à expulser – présents dans la vésicule biliaire et parfois dans le svoies biliaires -, uniquement des déchets et débris qui s’entassent dans les voies biliaires.

C’est pourquoi il est plus exact de nommer ce protocole : « Cure de nettoyage du foie ET de la vésicule biliaire ».

Selon le Dr Thomas Rau, médecin naturopathe Suisse, il est tout de même facile de vérifier les effets du nettoyage du foie : quand une personne a des voies biliaires dilatées, suite à l’accumulation de débris, l’examen aux ultrasons ne révèle plus la dilatation des canaux après la pratique d’un nombre suffisant de nettoyages du foie.

Comment fonctionne le processus biologique d’expulsion des calculs du foie ?

Si la cure de nettoyage du foie est efficace, comment fonctionne-t-elle ? Pourquoi le sel d’Epsom et l’huile d’olive sont-ils des ingrédients indispensables au protocole ? Mieux comprendre le nettoyage du foie et de la vésicule biliaire dans son processus biologique permet de répondre à tous ces questionnements. Le processus biologique d’expulsion des calculs s’effectue en deux temps :

1. Le travail du sel d’epsom

Le sels d’epsom (sulfate de magnésium) permet de dilater les voies biliaires, ce qui facilite grandement l’expulsion des déchets hors du foie. Selon cette étude, la taille de la vésicule biliaire se réduirait à un tiers (!) de sa taille originale après l’ingestion de sels d’epsom. Cela signifie que la vésicule biliaire peut se vider presque complètement après l’ingestion d’une quantité suffisante de sel d’epsom.

Voici la version pdf de l’étude.

Cela explique pourquoi la cure du foie échoue lorsque l’on remplace le sel d’epsom (sulfate de magnésium), par exemple avec du chlorure de magnésium, car bien que les effets soient similaires seul le sel d’epsom semble posséder cette propriété de dilatation des canaux biliaires.

2. Le travail du l’huile d’olive

Pourquoi choisir l’huile d’olive ? L’huile d’olive est la seule huile qui soit à la fois cholagogue et cholérétique. Une substance cholagogue est en mesure de faciliter l’élimination de la bile depuis la vésicule biliaire où elle est stockée vers le duodénum (portion de l’intestin qui fait suite à l’estomac). Cholérétique signifie « favorise l’écoulement de la bile du foie vers la vésicule, et de la vésicule vers le cholédoque ». Les autres huiles ne vident pas aussi bien le foie et la vésicule biliaire.

3. Le travail de la bile

Reprenons l’essentiel du protocole:

D’abord le matin: il est important de ne rien manger le premier jour qui contienne des graisses (beurre, lait, etc). En effet, la bile est utilisée par l’organisme pour digérer les lipides (graisses). Ne pas absorber de graisses le premier jour permet ainsi de stocker suffisamment de bile ; celle-ci va s’accumuler la journée dans le foie et sera restituée lors de la prise de la potion de 22h. Autrement dit, la réussite de la cure du foie repose en grande partie dans le stockage de la bile.

Ensuite vous prenez plusieurs doses de sels d’epsom (sulfate de magnésium) pour « ouvrir » les canaux biliaires du foie.

À 22 heures, vous avalez un grand verre d’huile d’olive mélangée avec du jus de pamplemousse. C’est ici que tout se joue ! Suite au fort apport de graisses provenant de l’huile d’olive, le foie est incité à se vider très rapidement de la bile (pour digérer les graisses en fort volume), favorisant à cette occasion l’expulsion des débris se trouvant dans le foie avec la bile.

A quoi sert le jus de pamplemousse ? Le jus de pamplemousse va stimuler le foie, car il contient des constituants amers, favorisant un meilleur drainage.

Le processus biologique de la cure du foie tient ainsi en quelques mots:

    1. stockage de la bile le premier jour,
    1. dilatation des canaux biliaires avec le sel d’epsom,
    1. fort apport de graisses favorisant une importante libération de bile (potion de 22h),
  1. entraînant par cette pression l’expulsion/élimination de déchets et débris présents dans les voies biliaires.
Marco – CuresClark.com

5 commentaires

  • Pichon
    Juil 6, 2019 @ 10:26

    Bonjour, je suis en train de faire ma deuxième cure du foie, la première ayant été salutaire pour moi qui étais dans un état d’épuisement notable. Mes douleurs ostéoarticulaires ont disparu ainsi que les tensions musculaires et j’ai retrouvé un peu plus de vitalité, bref cela a été très bénéfique. Ma question concerna les éléments que j’ai trouvé avec les petits cailloux verts de cholestérol au fond de la passoire, ce sont des milliers de petits grains jaunes qui pourraient ressembler à des grains de blé. Avez-vous une idée de ce que cela peut être… ? J’en ai trouvé autant sinon plus lors de ma 2ème cure. Je vous remercie d’avance pour votre éclairage.Cordialement.

    Répondre
    • Marco
      Juil 8, 2019 @ 19:35

      Bonjour,

      Je n’ai pas de réponse claire à vous apporter, voici quelques pistes.

      L’organisme élimine parfois en priorité du « sable » ou de la « boue », probablement des déchets non agglomérés. Je les constate généralement quand peu de calculs sont éliminés.

      Les déchets qui s’entassent dans les canaux hépatiques sont généralement de couleur verte. En cumulant les cures de nettoyage du foie on retire des déchets plus anciens et la couleur peut changer. Les déchets sont parfois bruns, jaunes ou bleus.

      Cordialement,

      Marco

      Répondre
  • Rita
    Nov 26, 2019 @ 8:45

    Bonjour,
    J’ai une maladie auto immune du foie, ma question est de savoir si mon foie va réagir normalement à cette cure, s’il va pouvoir faire son travail de filtrage et d’expulsion sans risques ?
    Merci d’avance pour vos conseils.
    Cordialement

    Répondre
    • Marco
      Nov 27, 2019 @ 16:11

      Bonjour,

      Les trois contre-indications de la cure de nettoyage du foie sont indiquées dans cet article.

      – Ne pas suivre le nettoyage du foie lors d’une lésion au foie.
      – Il est préférable de ne pas suivre cette cure si l’on vous a diagnostiqué des calculs biliaires (lithiase biliaire) d’une taille supérieure à 3,5 cm, notamment en forme d’oeuf. Sachez que cela est plutôt rare ; si c’était le cas pour vous il est très probable que vous ayez déjà ressenti des douleurs.
      – Si vous êtes fiévreux (malade) ou très affaibli, dans ce cas attendez d’aller mieux.

      Cordialement,

      Marco

      Répondre

Laisser un commentaire