Comprendre la cure du foie, son action sur les calculs du foie et de la vésicule biliaire

Fév
12

Comprendre la cure du foie, son action sur les calculs du foie et de la vésicule biliaire

Comprendre le nettoyage du foie et de la vésicule biliaire

L’expérience vécue confirme souvent l’efficacité de la cure du foie et ses bienfaits, mais son principe d’action s’oppose à bon nombre de points de vue de la médecine orthodoxe. Celle-ci explique que les calculs biliaires se forment uniquement dans la vésicule biliaire et pas dans le foie; qu’ils sont peu nombreux et non des milliers, et n’apparaissent que lorsque des douleurs de vésicule biliaire se produisent brusquement.

Il est aisé de comprendre pourquoi la médecine officielle explique les choses ainsi: lorsqu’il vous arrive d’avoir d’intenses douleurs, il y a toutes les chances pour que des calculs présents dans la vésicule biliaire soient suffisamment gros et calcifiés pour pouvoir être vus aux ultrasons, causant de l’inflammation à cet endroit. Quand la vésicule biliaire est retirée, les douleurs aiguës disparaissent, mais les bursites ou d’autres douleurs et problèmes digestifs subsistent. Pourquoi ? Cela indique que la cause de ces symptômes n’est pas soignée, il reste des débris et déchets  ailleurs causant des inflammations.

Le Dr Clark explique:

« La vérité – et il y a un fait qui le prouve sans ambiguïté – c’est que les gens dont la vésicule biliaire a été chirurgicalement retirée ont encore beaucoup de calculs verts recouverts de bile; or, quiconque prend soin de disséquer ces calculs peut voir que les cercles concentriques et les cristaux correspondent exactement aux calculs biliaires décrits dans les livres scientifiques. »

Élimine-t-on vraiment des calculs ou alors s’agit-il de résidus d’huile d’olive compactée ? Et si la cure du foie est efficace, comment fonctionne-t-elle? Pourquoi le sel d’epsom et l’huile d’olive sont-ils des ingrédients indispensables au protocole ?

Mieux comprendre le nettoyage du foie et de la vésicule biliaire dans son processus biologique permet de répondre à tous ces questionnements. Tout commence par une histoire de calculs…

Deux pour le prix d’un: les calculs officiels et les calculs officieux !

Le Dr Clark élargit d’abord la notion de calculs lorsqu’elle parle de la cure du foie. Clarifier ce sujet est fondamental. En effet, elle constate fondamentalement deux genres de calculs présents dans la région du foie, alors que la médecine orthodoxe ne tient compte que d’un genre, celui qu’elle peut observer aux ultrasons.

La plupart des critiques sur la cure du foie proviennent d’un amalgame fait entre les calculs calcifiés, présents dans la vésicule biliaire, et les calculs poreux présents dans la région hépatique. Pour certains, si l’on ne trouve pas de calculs calcifiés dans les selles, il s’agit de déchets d’huile d’olive compactée et c’est tout. C’est occulter l’essentiel du problème: la plupart des individus n’ont pas de calculs calcifiés à éliminer, heureusement! Mais alors… qu’est-ce qui sort ?

Commençons  d’abord par les calculs de la vésicule biliaire, parfaitement observables aux examens…

Les calculs « officiels »: calculs présents dans la vésicule biliaire (lithiase biliaire)

Emplacement de la vésicule biliaire

Ce que dit la médecine officielle

Les calculs présents dans la vésicule biliaire sont visibles aux examens parce qu’ils sont calcifiés, fortement durcis, ils apparaissent alors sur l’image aux ultrasons (l’examen ultrasonographique) .

En principe la vésicule biliaire ne doit pas contenir de calculs. Mais lorsque le foie est par exemple trop sollicité, la vésicule biliaire peut s’engorger de déchets solides, de véritables pierres pouvant atteindre une certaine taille.

On nomme lithiase biliaire la formation de ces calculs calcifiés à l’intérieur de la vésicule biliaire. Lorsque c’est le cas, c’est un signe qu’une bonne « vidange » est à faire.

Qui est concerné ?

Selon la médecine officielle la lithiase biliaire touche, à partir de 70 ans, de 10% à 15% d’hommes et de 25% à 30% de femmes. Ce pourcentage est certainement proche de la réalité puisqu’il est possible d’objectiver la présence de ces calculs par un examen adapté.

Ces pourcentages indiquent que la majorité des individus ne sont pas concernés par la présence de ces calculs, et lorsque c’est le cas il s’agit généralement de petits calculs (la vésicule biliaire est une petite poire d’une capacité d’environ 50ml en moyenne). Bien sûr, des cas graves existent avec l’apparition de calculs de plusieurs centimètres; c’est pourquoi il est important de prévenir plutôt que guérir.

Action de la cure du foie

La cure du foie permet de se débarrasser des calculs calcifiés présents dans la vésicule biliaire.

Veuillez noter qu’un premier nettoyage du foie ne garantit pas l’élimination de ce genre de calculs; il est souvent nécessaire de s’y prendre plusieurs fois pour éliminer les calculs calcifiés (et éviter ainsi l’opération de l’ablation de la vésicule biliaire).

Par précaution il est préférable de ne pas suivre le protocole de la cure du foie si l’on vous a diagnostiqué des calculs biliaires d’une taille supérieure à 3,5 cm, notamment s’ils ont la forme d’un oeuf. Sachez que cela est plutôt rare; si c’était le cas pour vous il est probable que vous ayez déjà ressenti des douleurs.

Les calculs « officieux »: calculs du foie

Emplacement du foie

Ce que dit la science officielle

Les calculs à proximité du foie ou dans le foie n’existent pas, ils ne sont pas visibles aux examens par ultrasons.

Ce que dit le Dr Clark

Ces calculs ne sont pas visibles lors d’un examen aux ultrasons parce qu’ils ne sont pas calcifiés. Et les spécialistes ne vont pas les chercher dans cette région. Ce sont des cristallisations de cholestérol ou de bile autour de paquets de bactéries mortes et de déchets. Ils sont poreux et souvent sources d’infections.

Qui est concerné ?

On peut considérer que 75% à 99% des individus sont concernés par ces débris et déchets plus ou moins compactés. Ces calculs se comptent généralement au nombre de plusieurs milliers selon le Dr Clark, de quelques millimètres à la taille d’une noix.

Selon les praticiens ayant l’occasion d’explorer le foie de leurs clients, il ressort de leurs déclarations que plus du trois quart des adultes ont de petits calculs dans le foie ou des agrégats de toxines accumulées, pouvant se présenter dans les canaux biliaires. Lorsque le Dr Clark parle de calculs du foie il s’agit essentiellement de ces déchets-là, qui ne sont pas entassés et calcifiés dans la vésicule mais présents dans le foie et ses différents canaux.

Le Dr Clark soupçonne qu’une bonne part de ces calculs se sont formés à partir de déchets de parasites.

Action de la cure du foie

Ces déchets constituent la très grande majorité – voir l’entièreté – des calculs éliminés en pratiquant les cures du foie.

En résumé: la plupart des individus n’ont pas de calculs calcifiés à expulser – présents dans la vésicule biliaire -, uniquement des déchets et débris qui s’entassent dans les voies biliaires.

C’est pourquoi il est plus exact de nommer la cure du foie ainsi: « Cure de nettoyage du foie ET de la vésicule biliaire ».

Selon le Dr Thomas Rau, médecin naturopathe Suisse, il est tout de même facile de vérifier les effets du nettoyage du foie aux ultrasons: quand une personne a des voies biliaires dilatées, suite à l’accumulation de débris, l’échographie ne montre plus de voies biliaires dilatées après des nettoyages du foie.

Comment fonctionne le processus biologique d’expulsion des calculs du foie ?

Le processus biologique d’expulsion des calcus se fait en deux temps:

1. Le travail du sel d’epsom

Le sels d’epsom (sulfate de magnésium) permet de dilater les voies biliaires, ce qui facilite grandement l’expulsion des déchets hors du foie. Selon cette étude, la taille de la vésicule biliaire se réduirait à un tiers (!) de sa taille originale après l’ingestion de sels d’epsom. Cela signifie que la vésicule biliaire peut se vider presque complètement après l’ingestion d’une quantité suffisante de sel d’epsom.

Voici la version pdf de l’étude.

Cela explique pourquoi la cure du foie échoue lorsque l’on remplace le sel d’epsom (sulfate de magnésium), par exemple avec du chlorure de magnésium, car bien que les effets soient similaires seul le sel d’epsom semble posséder cette propriété de dilatation des canaux biliaires.

2. Le travail de la bile

Reprenons l’essence du protocole:

D’abord le matin: il est important de ne rien manger le premier jour qui contienne des graisses (beurre, lait, etc). En effet, la bile est utilisée par l’organisme pour digérer les lipides (graisses). Ne pas absorber de graisses le premier jour permet ainsi de stocker suffisamment de bile ; celle-ci va s’accumuler la journée dans le foie et sera restituée lors de la prise de la potion de 22h. Autrement dit, la réussite de la cure du foie repose en grande partie dans le stockage de la bile.

Ensuite vous prenez plusieurs doses de sels d’epsom (sulfate de magnésium) pour « ouvrir » les canaux biliaires du foie.

À 22 heures, vous avalez un grand verre d’huile d’olive mélangée avec du jus de pamplemousse. C’est ici que tout se joue ! Suite au fort apport de graisses provenant de l’huile d’olive, le foie est incité à se vider très rapidement de la bile (pour digérer les graisses en fort volume), favorisant à cette occasion l’expulsion des débris se trouvant dans le foie avec la bile.

A quoi sert le jus de pamplemousse ? Le jus de pamplemousse va stimuler le foie, car il contient des constituants amers, favorisant un meilleur drainage.

Le processus biologique de la cure du foie tient ainsi en quelques mots:

  1. stockage de la bile le premier jour,
  2. dilatation des canaux biliaires avec le sel d’epsom,
  3. fort apport de graisses favorisant une importante libération de bile (potion de 22h),
  4. entraînant par cette pression l’expulsion/élimination de déchets et débris présents dans les voies biliaires.

Simple.

Marco – CuresClark.com

Articles reliés
Filter by
Post Page
Comprendre Cures de Nettoyage interne Environnement Webinaire
Sort by

un commentaire

Laisser un commentaire