Troubles digestifs et hypochlorhydrie

Juil
21

Troubles digestifs et hypochlorhydrie

Les individus souffrant de problèmes gastriques et intestinaux présument la plupart du temps que les brûlures d’estomac, l’indigestion, les gaz et les reflux sont provoqués par une surproduction d’acide gastrique. Cette idée est fortement renforcée par les professions médicales, qui prescrivent régulièrement des médicaments bloquant l’acide gastrique (antiacides) au moindre signe de dysfonctionnement gastrique.

Il est vrai que les symptômes d’une surproduction (hyperchlorhydrie) et d’une sous-production d’acide gastrique (hypochlorhydrie) sont assez similaires. Cependant, il est plus fréquent de souffrir d’un faible taux d’acide chlorhydrique (abrégé par HCL) dans l’estomac que d’un excès. Déjà parce que la production du suc gastrique diminue progressivement avec l’âge ou en cas de troubles digestifs. Le docteur Jonathan Wright, dans son livre « Why Stomach Acid Is Good for You » explique que 90% de ses patients souffrant de reflux gastrique sont en hypochlorhydrie. Bien évidemment, si l’hypochlorhydrie est très fréquente, l’hyper se rencontre également, générant des déséquilibres et affections, dont les ulcères.

L’acide chlorhydrique

L’acide chlorhydrique de l’estomac joue un rôle essentiel dans la digestion des nutriments et de la santé globale. Un estomac insuffisamment acide est aussi un facteur de mauvaise absorption de calcium, magnésium, fer, zinc, sélénium, ainsi que de diverses vitamines (notamment B et D); autrement dit l’assimilation des nutriments présents dans la nourriture que l’on ingère diminue, même si celle-ci est d’excellente qualité !

De plus, le manque d’acidité gastrique ralentit la digestion et laisse la nourriture trop longtemps dans l’estomac (parfois jusqu’à 4 heures au lieu de 1-1,5 heures) ce qui cause des douleurs, un sentiment de lourdeur et même des brûlements par irritation. Ceci est dû au fait que l’acidité – même si plus basse que la normale – demeure quand même très acide et irrite la muqueuse gastrique en laissant la nourriture trop longtemps avant de la faire descendre vers l’intestin grêle. Si vous ne produisez pas assez d’HCL, le sphincter devient alors paresseux et peut rester entrouvert: l’acide sera donc libre de remonter (reflux acide) et produira une sensation de brûlure.

Un manque d’acidité gastrique initie des problèmes en chaîne, c’est-à-dire: manque d’assimilation des minéraux (vitamines et oligoéléments dépendent d’un pH gastrique bas), propagation de bactéries dans l’estomac, temps de digestion trop long, générant des irritations du colon par des aliments insuffisamment digérés.

Comment savoir si l’estomac est en hypochlorhydrie ou en hyperchlorhydrie ?

Le test au bicarbonate est couramment utilisé. Ce test est basé sur le fait que le mélange dans l’estomac du bicarbonate de sodium et de l’acide chlorhydrique produit du dioxyde de carbone. C’est ce gaz qui produit les éructations. Le mieux est de faire ce test à jeun, car à ce moment l’estomac est prêt à réagir avec l’acide gastrique.

Le matin à jeun:

  • Verser une cuillère à café rase (le tiers d’une cuillère à café pleine, donc moins de 2 grammes) de bicarbonate de soude dans un verre d’eau (250ml).
  • Buvez le mélange puis comptez au bout de combien de temps vous allez avoir un rôt conséquent.
  • de 1 à 3 minutes : taux normal (en moins de 2 minutes cela peut signaler une hyperchlorhydrie),
  • de 3 à 5 minutes : hypochlorhydrie probable (taux bas),
  • au delà de 5 minutes : hypochlorhydrie importante à très importante.

Vous pouvez aussi faire un « test » matinal à jeun pour vérifier si effectivement vous manquez d’acidité gastrique: une cuillère à soupe de vinaigre de cidre diminuera vos inconforts digestifs si vous souffrez d’hypochlorhydrie. Dans le cas contraire ils s’aggraveront légèrement (signe probable d’hyperchlorhydrie) mais sans conséquences, l’effet s’arrêtant en ne prenant plus le vinaigre.

Que faire en situation d’hypochlorhydrie ?

Une règle d’or

Une mesure de simple bon sens pour favoriser une saine digestion est souvent « oubliée », or elle s’avère fondamentale: manger lentement afin de favoriser une mastication suffisante.

N’oubliez pas que l’estomac n’a pas de dents ! Si les aliments ne sont pas suffisamment préparés pour sa digestion, il doit alors sécréter beaucoup plus de suc gastrique afin d’accomplir son travail. Lorsque les aliments sont avalés trop vite, c’est-à-dire peu mastiqués, l’estomac doit redoubler d’efforts pour compenser, mais ce surrégime quotidien ne peut durer des années sans conséquences sur le système digestif. C’est pourquoi de mauvaises habitudes alimentaires expliquent pour une grande part la diminution d’acide chlorhydrique dans l’estomac.

Éviter de diluer les sucs gastriques

Ne pas diluer ses sucs gastriques, c’est-à-dire éviter de boire beaucoup en mangeant (boire plutôt à la fin du repas).

Les bienfaits du vinaigre de cidre

Un bon aliment contre l’hypochlorhydrie est le vinaigre de cidre. Prenez une cuillère à soupe de vinaigre de cidre bio juste avant les repas du midi et du soir. L’apport de vinaigre de cidre contenant de l’acide acétique vient renforcer ou compléter l’effet de l’acide chlorhydrique, éventuellement en quantité insuffisante, dans l’estomac. De ce fait, la digestion est suffisamment améliorée pour que des aigreurs ne puissent plus survenir. Le vinaigre de cidre peut, certes, être utilisé à titre curatif (lorsque les « brûlures » sont déjà là), mais il est encore plus efficace s’il est ainsi pris à titre préventif.

La bétaïne HCL pour favoriser la production d’acide chlorhydrique

Une approche reconnue pour favoriser l’acidité gastrique consiste à prendre de la bétaïne HCL (chlorhydrate de betaine), 1 à 2 gélules par repas (plus vous mangez, plus le dosage est important). Voici un protocole progressif afin de favoriser durablement l’acidité gastrique:

  • Première semaine: 1 gélule par jour (lors du repas le plus copieux);
  • deuxième semaine: 1 gélule à chaque repas;
  • dès la troisième semaine monter à 2 gélules par repas (matin, midi et soir) si nécessaire.

L’apport en bétaïne est judicieux en situation d’hypochlorhydrie, cela favorise le rétablissement des fonctions digestives normales de l’estomac de manière plus efficace qu’un apport d’acide chlorhydrique. De plus, la bétaïne HCL est importante pour une digestion optimale des protéines. Le Dr Clark a également constaté que le clostridium peut être éliminé du système digestif en prenant environ 1500 mg par jour de bétaïne (6 gélules/jour, donc 2 à chaque repas).

Les enzymes digestives

Enfin, vous pouvez améliorer la situation avec un apport d’enzymes digestives. Les enzymes digestives contiennent de nombreux ferments favorisant la digestion des aliments et l’absorption de leurs nutriments. La digestion des aliments sera accélérée afin d’éviter les effets provoqués par une digestion trop lente de la nourriture dans l’estomac. Ces enzymes favorisent également l’élimination des déchets parasitaires lors d’un protocole de nettoyage antiparasitaire aux plantes ou/et avec le Varizappeur. Si votre estomac est anormalement gonflé, c’est un signe probable de parasitisme, ou en tout cas que votre système digestif n’arrive pas à suivre l’élimination des aliments et des déchets produits dans l’organisme.

La cure intestinale Clark

La bétaine HCL et les enzymes digestives peuvent être prises ensemble. Ces deux produits font également partie du protocole de nettoyage intestinal Clark, qui comprend également des produits antibactériens et antiparasitaires (lugol, brou vert de noix noire, curcuma) afin de débarrasser le milieu digestif des éléments indésirables, et modifie le terrain en favorisant une bonne élimination des déchets (oxyde de magnésium, cascara sagrada). Le programme intestinal Dr. Clark est disponible sur le site officiel francophone Dr.Clark.

Marco – CuresClark.com

Articles reliés
Filter by
Post Page
Comprendre Cures de Nettoyage interne Environnement
Sort by

12 commentaires

  • Michel
    Sep 23, 2018 @ 11:30

    Très bel article,Marco,j’ai cependant une remarque pour le vinaigre de cidre;Madame Clark le déconseille dans ses livres car il pourrait contenir des mycotoxines,ou alors il faut le tester au synchrometre!

    Répondre
    • Marco
      Sep 24, 2018 @ 10:58

      Bonjour Michel,

      Je vous remercie pour cette remarque. Il faut en effet bien choisir ses produits.

      Bien Cordialement,

      Marco

      Répondre
  • Jan 18, 2019 @ 17:27

    Très bien résumé merci pour cet article !

    Répondre
  • vennemani
    Mai 17, 2019 @ 15:27

    bonjour
    j’ai un sci des diverticules,une hernie hiatale,des rgo qui me font parfois tousser mais pas de brulureJe prends parfois du gel d’aloe vera avant ou apres les repas.Dans le cas d’une hyperchlorhydrie ,puis je associer la betaine hcl avec une enzymes digestive comme l’elixir du suédois à la place du gel d’aloé vera pour stimuler la fonctionsecrétoire de l’estomac et cela jusqu’à la disparition des syptomes.Merci de me conseiller

    Répondre
    • Marco
      Mai 19, 2019 @ 19:21

      Bonjour,

      La betaïne et les enzymes sont efficaces surtout en cas d’hypochlorhydrie. Si vous n’en êtes pas sûr je vous conseille de suivre les deux tests indiqués dans l’article (test au bicarbonate, et vérifier avec le test au vinaigre). Dans ce cas oui c’est une bonne chose, cependant votre hernie hiatale ne sera pas réglée pour autant.

      Cordialement,

      Marco

      Répondre
  • Françoise
    Juin 1, 2019 @ 21:48

    Pouvez vous donner des précisions sur les posologies journalières des différents produits pour le déparasitage
    je suis au 7 eme jour ,et selon le protocole ,il s’agit bien de prendre 4 gel d’absinthe le matin et en tout 9 gélules de Girofle réparties aux 3 repas ?
    Les réponses lues dans les questions des internautes ne sont pas claires ..Merci d’avance

    Répondre
    • Marco
      Juin 2, 2019 @ 7:39

      Bonjour,

      Vous avez compris juste !

      Bonne Cure,

      Marco

      Répondre
  • se
    Août 6, 2019 @ 20:42

    1 test bicarb durant 5 J ; rot 30 s à 1mn30 donc hyperchlo. c’est quoi les symptomes,risques hyperchlo?

    Répondre
  • Nat
    Août 16, 2019 @ 6:23

    Pour le test au bicarbonate vous parlez de cuillère à café. S’agit il de cuillère à café ou cuillère à dessert pour bien connaître le dosage
    Merci

    Répondre
    • Marco
      Août 19, 2019 @ 6:12

      Bonjour,

      Il n’y a pas de confusion dans la terminologie : cuillère à dessert indique autre chose. Comptez approximativement 2 grammes de bicarbonate. Une autre façon de doser est de passer le doigt sur la cuillère à café, la poudre ne doit pas dépasser.

      Cordialement,

      Marco

      Répondre
  • Anna
    Sep 4, 2019 @ 13:47

    Bonjour, merci pour cet article. J’ai fait le test du bicarbonate pendant 5 jours, j’ai un peu d’air dans la gorge en buvant ( je crois que je ne sais pas boire lol) mais jamais de rot, pas une fois! Du coup je ne sais pas comment interpréter. Je me dis que je suis tellement hypo que mon estomac ne réagit pas. Je pense que je n’assimile pas, je suis hyper mince, fatiguée, tellement déminéralisée que j’ai une perte osseuse au niveau des dents ( parodontie), et je perds mes cheveux. Quelle est le plus urgent à faire pour moi svp ?

    Répondre
    • Marco
      Sep 5, 2019 @ 14:55

      Bonjour,

      Un bon départ général est de commencer par le programme intestinal, pour assainir le tube digestif et favoriser une meilleure assimilation des nutriments. Mais cela prend du temps. Je vous suggère de compléter, après le programme intestinal, pas de prises de Regulat. Vous en trouverez facilement sur internet.

      Remarque : le test au bicarbonate a ses limites et reste indicatif. Des résultats sans rôts cela arrive et indique un manque d’acidité, évidemment l’estomac est tout de même acide.

      Bien Cordialement,

      Marco

      Répondre

Laisser un commentaire