Cure de nettoyage des métaux lourds

Nov
04

Cure de nettoyage des métaux lourds

Les intoxications aux métaux lourds agissent, le plus souvent, de façon lente et insidieuse. La plupart des métaux lourds sont toxiques, tandis que certains sont indispensables sous leur forme organique mais toxiques sous leur forme inorganique.

Différentes solutions naturelles existent en vue de détoxifier ces éléments. Les produits servant à cette fin sont appelés « chélateurs » (La chélation est un procédé visant à éliminer la présence de métaux nuisibles dans l’organisme à l’aide d’un agent chélateur chimique ou organique). Le plus souvent, quelques produits suffisent à retirer des métaux nuisibles dans le corps. Parfois, il peut s’avérer pertinent de suivre un programme plus complet appelé « Nettoyage des métaux lourds ». Il s’agit d’un processus d’hygiène interne que chacun peut tranquillement effectuer à la maison. Cependant un nombre important de produits est utilisé.

Dans tous les cas, je vous recommande de consulter cet article, afin de vous préparer au mieux avant l’usage de produits chélateurs.

Contrairement à des chélateurs chimiques, ce protocole n’est pas invasif, il ne déminéralise pas l’organisme. Si vous choisissez de suivre ce protocole, insérez-le après avoir suivi les trois cures de nettoyage des organes internes. Vos filtres (Intestin, reins et foie) doivent être efficients pour éliminer les toxiques remis en circulation avec des produits chélateurs. 

Résumé des effets chélateurs des produits utilisés

  • La vitamine C – l’acide ascorbique – à hautes doses stimule le système enzymatique du foie, ce qui permet la détoxification du foie et l’élimination des polluants, des métaux lourds et des pesticides. De plus, elle protège contre le stress oxydatif élevé qui résulte de l’intoxication aux métaux lourds.
  • La vitamine E protège de l’aluminium toxique. Elle entrave également l’accumulation du plomb dans nos tissus connectifs, réduisant ainsi sa toxicité cellulaire.
  • Des niveaux insuffisants de calcium favorisent l’absorption de l’aluminium par le corps. Le calcium réduit aussi l’absorption du plomb dans l’appareil digestif.
  • Le sélénium a un effet protecteur contre l’aluminium et diminue la toxicité et les dégâts oxydatifs dus au mercure.
  • Le zinc réduit la toxicité de l’aluminium et les dégâts cellulaires qu’il provoque. Le zinc peut aussi retirer le plomb. À noter que la présence de cadmium dans l’organisme occasionne souvent un manque de zinc.
  • La cystéine et la méthionine – deux acides aminés – contiennent toutes les deux du soufre dans leur structure chimique. Les métaux lourds réagissent au soufre, provoquant la formation de sulfures. Ce n’est que sous cette forme qu’ils deviennent solubles et peuvent enfin être éliminés par les reins et le foie.
  • Le MSM (méthyl-sulfonyl-méthane) est une forme organique du soufre. Poudre cristalline blanche, il représente une source de soufre et par là même chélate les métaux lourds en les rendant solubles. Le MSM a une fonction essentiellement extra-cellulaire.
  • L’acide alpha-lipoïque – aussi appelé acide thioctique – est un acide gras saturé doté d’une structure en anneau inhabituelle qui contient deux atomes de soufre. Il a un effet chélateur comparable à celui du MSM mais, de par sa nature de minuscule molécule hydro- et liposoluble, il a accès à presque tous les tissus du corps et, de ce fait, travaille également avec les cellules.
  • La vitamine B6 aide à retirer l’aluminium.

Durée du protocole

90 jours.

 Tableau des quantités à prendre

Quantité totale de gélules

Produit

Dosage quotidien:
Matin-Midi-Soir

100

VITAMINE B6

1-0-0

100

VITAMINE E

1-0-0

100

ACIDE THIOCTIQUE

1-0-0

200

VITAMINE C

1-1-0

300

MSM

1-1-1

100

SÉLÉNIUM

0-0-1

100

ZINC

0-1-0

200

CYSTÉINE

0-1-1

100

MÉTHIONINE

0-0-1

100

CALCIUM

0-0-1

 

Notes complémentaires

Prenez les gélules au début ou après les repas.

Non recommandé durant une grossesse et l’allaitement.

Recommandation

Je vous conseille d’inclure 1 à 2 nettoyages du foie au cours de ce programme. Par exemple un nettoyage du foie après le premier mois, un second nettoyage du foie à la fin. Cela optimise l’élimination des éléments toxiques libérés dans le corps.

Voici comment insérer le nettoyage du foie pendant la détoxification, par exemple si vous planifiez un nettoyage du foie en fin de semaine.

  • Samedi : prenez les produits chélateurs du matin au petit-déjeuner et interrompez ceux de midi et du soir.
  • Dimanche : la reprise des produits commence à partir de midi. Si vous vous sentez à l’aise vous pouvez ajouter les produits chélateurs que vous n’avez pas pris le matin.

Vous aurez donc interrompu le programme d’élimination des métaux lourds un jour au maximum.

Où se procurer les produits selon le Dr Clark ?

Les produits sont disponibles sur le revendeur officiel du centre Clark Vivre Naturellement.

Articles reliés
Filter by
Post Page
Comprendre Cures de Nettoyage interne
Sort by

20 commentaires

  • Emilie
    Mai 20, 2020 @ 10:30

    Bonjour,

    Je me permets de vous contacter pour savoir si la cure de nettoyage des métaux lourds peut être mise en oeuvre lors d’un régime cétogène.
    Et qu’en est-il des nettoyages du foie qui sont préconisés pendant la cure?

    Merci beaucoup pour votre retour.

    Répondre
    • Marco
      Mai 25, 2020 @ 20:13

      Bonjour,

      Je n’ai pas connaissance d’une contre-indication avec une alimentation cétogène et l’usage des produits chélateurs de la cure du Dr Clark. Cela dit je ne suis pas diététicien ou nutritionniste.

      « Et qu’en est-il des nettoyages du foie qui sont préconisés pendant la cure? »

      Le premier jour de la cure de nettoyage du foie introduit un jeûne partiel. Si l’on met de côté l’objectif principal de cette mesure, nécessaire pour réussir l’expulsion de déchets qui encombrent la région hépatique, il en résulte aussi qu’elle éloigne une possible interférence avec un régime alimentaire, quel qu’il soit. Bien évidemment ne pas manger très copieusement le jour précédent, et quelques autres indications de ce genre, peuvent s’avérer utiles pour optimiser ce nettoyage.

      Bien Cordialement,

      Marco

      Répondre
  • Muriel bozon
    Juin 2, 2020 @ 17:01

    Bonjour … je débute dans le grand ménage intérieur … nettoyage foie reins intestins … je commence dans quel ordre et avec quoi ? Merci de votre réponse … je me perds dans toutes les infos

    Répondre
    • Marco
      Juin 3, 2020 @ 16:01

      Bonjour,

      L’ordre chronologique conseillé est le suivant :

      1. Programme intestinal ou/et cure antiparasitaire
      2. Programme de nettoyage des reins
      3. Cures de nettoyage du foie.

      Concernant le point 1 : le choix du nettoyage intestinal et/ou de la cure antiparasitaire dépend essentiellement de votre terrain intestinal. Voici des indications pour vous aider à commencer.

      – Commencez par la cure antiparasitaire si vous ne souffrez pas de troubles intestinaux (pas de gêne). Cette cure dure 15 jours.
      – Dans le cas de troubles chroniques intestinaux, notamment ballonnements et flatulences journalières, problèmes digestifs réguliers ou constipations chroniques, allergies alimentaires, ou si l’on vous a diagnostiqué une hypochlorhydrie (manque d’acidité de l’estomac), il est conseillé de suivre le nettoyage intestinal. Cette cure n’a pas une durée fixe, elle est conseillée sur 3 semaines.
      – Si vous commencez avec le programme intestinal, la cure antiparasitaire est facultative.

      Si vous êtes indécis(e) après avoir lu les points ci-dessus, vos troubles intestinaux ne sont pas gênants. Commencez par le programme antiparasitaire.

      Cordialement,

      Marco

      Répondre
  • Déc 14, 2020 @ 18:47

    Bonjour,

    Pour la cure de metaux lourd, a quelle frequence doit ton la faire.

    Merci!

    Mélissa

    Répondre
    • Marco
      Déc 16, 2020 @ 7:59

      Bonjour Mélissa,

      Le Dr Clark n’indique pas de fréquence pour la cure des métaux lourds, tout dépend du terrain. Le protocole d’origine comprend tout de même beaucoup de produits. Pour les personnes souhaitant une version plus souple, un protocole de nettoyage des métaux lourds pouvant s’insérer aisément dans un calendrier annuel de détoxification, je conseille une version avec 4 produits essentiels (l’un est optionnel mais conseillé en complément), indiquée dans cet article. La durée conseillée est de 40 jours minimum à 2 mois.

      Bien Cordialement,

      Marco

      Répondre
  • Eric
    Déc 30, 2020 @ 11:18

    Bonjour Marco. J’ai deux cures en attente: celle du foie et celle contre les métaux lourds. Par laquelle dois-je commencer?

    Répondre
    • Marco
      Déc 30, 2020 @ 12:15

      Bonjour Eric,

      L’ordre chronologique que je vous conseille est d’effectuer en premier la cure de nettoyage du foie, ensuite seulement la cure des métaux lourds. À noter et comme indiqué dans cet article, c’est une bonne chose d’inclure 1 à 2 nettoyages du foie au cours du programme d’élimination des métaux lourds. Cela optimise la détoxification de l’organisme.

      Bien Cordialement,

      Marco

      Répondre
  • Delphine
    Fév 16, 2021 @ 16:11

    Bonjour Marco,
    Que conseillez-vous pour faire un programme de détox lorsque l’on est enceinte ou en période d’allaitement? Je ne vois aucune contre-indication annoncée.
    Je pensais entre autre à la détox métaux lourds?
    Merci 🙂

    Répondre
    • Marco
      Fév 21, 2021 @ 20:37

      Bonjour,

      Avec les données dont je dispose je penche vers un principe de précaution. La fameuse balance bénéfice-risque, dont on parle beaucoup actuellement sur les ondes.

      Grossesse :
      Les métaux lourds traversent la barrière placentaire, par exemple le mercure. C’est pourquoi suivre une chélation pendant une grossesse n’est pas une bonne idée, sachant que des produits chélateurs vont remettre en circulation des métaux lourds dans l’organisme avant leur élimination (quand tout se passe bien). Des études sur le mercure ont par exemple démontré qu’il n’est pas rare de retrouver plus de mercure chez le bébé que chez la mère (!). Cela sera encore plus vrai chez une mère qui se fait retirer les amalgames pendant une grossesse. On peut raisonnablement en déduire des risques avec d’autres métaux lourds, mais c’est surtout le mercure qui fut étudié avec attention suite aux polémiques sur l’utilisation du mercure dans les amalgames dentaires.

      Allaitement :
      Pendant l’allaitement c’est plus nuancé. Les métaux lourds extraits des cellules par des produits chélateurs (c’est le principe d’action d’une cure des métaux lourds) seront remis en circulation dans l’organisme, avec la possibilité de les retrouver dans le lait maternel. Toutefois et vous le savez sûrement, le lait maternel transporte de toute façon divers éléments perturbateurs, même sans chélation. Le lait maternel est un liquide vivant et n’est pas stérile, c’est une source de transmission de bactéries bénéfiques mais aussi de pathogènes et de virus. On y trouve aussi des traces de métaux lourds (une ancienne étude du WWF détectait des traces de 350 éléments toxiques dans le lait maternel). Toutefois, bien sûr, les bénéfices apportés par le lait de la mère sont tels (anticorps, bonnes bactéries, protéines qui inhibent des pathogènes…) qu’ils l’emportent sur les risques possibles. Je pense quand même préférable de ne pas prendre le risque de rajouter une couche supplémentaire de ce type d’éléments pendant l’allaitement.

      Remarque :
      Le plus sûr serait bien évidemment de suivre ce type de cure (le nettoyage des métaux lourds), de même qu’un déparasitage (des parasites peuvent se transmettre de la mère au nourrisson selon les données du Dr Clark), avant une grossesse, dans la mesure ou celle-ci peut se préparer.

      Tout cela correspond à ma perception actuelle des choses et peut évoluer.

      Il n’y avait pas de contre-indication à ce sujet dans l’article, j’ai ajouté une note suite à votre message. Merci !

      Bien Cordialement,

      Marco

      Répondre
  • Anne
    Avr 10, 2021 @ 17:40

    Bonjour,

    Je souffre de migraines, « incurables » malgré le suivi de nombreux protocoles…

    J’ai fais les différentes cures proposées par le Dr Clarck (intestin, parasites, reins). Il me reste celle du foie a recommencer, car j’ai dû abandonner, ayant vomit le mélange pamplemousse-huile en cours de nuit.. :(. Mais j’ai lu quelques conseils de votre part dans d’autres commentaires, et vais essayer de les appliquer ( maximum 125-190 ml de jus de pamplemousse,1 jus de pomme pendant 5 j avant, préparer le foie et la vésicule avec 1 cac jusqu’à 1cas d’huile d’olive à partie de 10-15 jours avant la cure).

    J’ai aussi des amalgames dentaires (dont je crois avoir ingéré un morceau il y a quelques années à croquant un petit cailloux caché dans un morceau de topinambour). Je me rappelle aussi avoir jouer innocemment avec des billes de mercure dans mon enfance :(:(

    J’envisage donc de faire cette cure de nettoyage des métaux lourds, en espérant débloquer là un des nœuds de mon problème.

    Je me pose deux questions:

    1. Est-il préférable d’avoir entrepris préalablement le retrait des amalgames dentaires? Et si ce n’est pas un préalable nécessaire, est-il préférable de faire la cure une fois avant ce retrait pour diminuer la « charge » dans l’organisme, ou est-ce ok de la faire seulement après?

    2. Auriez-vous des conseils par rapport à ce retrait d’amalgames dentaires? J’ai beaucoup de mal à trouver des dentistes spécialisés sur internet et je ne sais pas si je peux confier se travail « délicat » à tout dentiste?

    Je ve remercie infiniment pour votre patiente et vos précieux conseils.

    Cordialement,

    Anne

    Répondre
    • Marco
      Avr 12, 2021 @ 6:48

      Bonjour Anne,

      A propos de :

      « maximum 125-190 ml de jus de pamplemousse,1 jus de pomme pendant 5 j avant, préparer le foie et la vésicule avec 1 cac jusqu’à 1cas d’huile d’olive à partie de 10-15 jours avant la cure. »

      Oui, ces ajustements doivent permettre d’éviter les difficultés qui surviennent dans certains cas en suivant le protocole de nettoyage du foie.

      « Est-il préférable d’avoir entrepris préalablement le retrait des amalgames dentaires? »

      C’est vraiment préférable, de façon à (ce qui me vient à dire pour vous motiver) :

      1. retirer une source de réapprovisionnement en métaux lourds en interne du corps,
      2. cocher la case « amalgames » une bonne fois en lien possible ou probable à un problème de santé,
      3. éviter un retour à la situation précédant une cure métaux lourds réussie (lorsqu’il y a infiltration régulière/chronique de métaux en bouche par la présence d’amalgames),
      4. prévenir une possible aggravation de la situation (une cure métaux lourds peut libérer des éléments présents dans les amalgames).

      « J’ai beaucoup de mal à trouver des dentistes spécialisés sur internet et je ne sais pas si je peux confier se travail « délicat » à tout dentiste? »

      J’ai à date 4 adresses. Comme les adresses fluctuent, je les envoie volontiers par email à qui m’en fait la demande (passez par la page « contact »), et suis ouvert à recevoir d’autres adresses de praticiens.

      Bien Cordialement,

      Marco

      Répondre
      • Anne
        Mai 21, 2021 @ 14:17

        Merci Marco pour ces indications.
        J’ai envoyé un mail via ce que je crois être la page « contact »; j’espère que vous pourrez m’envoyer des adresses de praticiens.

        Bien cordialement

        Anne

        Répondre
  • JACQUELINE DERVILLER
    Juil 22, 2021 @ 16:31

    Bonjour,
    Est-il absolument nécessaire d’effectuer la cure intestinale avant de commencer la cure de nettoyage des métaux lourds? Sachant que je vais débuter la cure parasitaire dans quelques jours. Puis j’effectuerai la cure des reins puis la cure du foie. Et je pensais finir par la cure de nettoyage des métaux lourds.
    Merci.

    Répondre
    • Marco
      Juil 23, 2021 @ 8:23

      Bonjour,

      Ce que vous avez prévu de faire, la chronologie des trois cures de nettoyage interne, est suffisant et correspond dans les grandes lignes à ce que recommande le Dr Clark avant de passer à des produits chélateurs.

      Bien Cordialement,

      Marco

      Répondre
  • Isabelle
    Août 2, 2021 @ 11:05

    Bonjour Marco,

    J’ai deux implants en titane en prévision : j’aimerais savoir s’il y a un risque comme j’ai pu le lire, à long terme ?
    Connaissez-vous une alternative auprès des dentistes de votre réseau ?

    Enfin, il y a 2 ans, j’ai été opéré de la hanche et on m’a introduit 2 broches en titane (je suppose) : que faire sur le long terme ?

    Merci par avance, isabelle

    Répondre
    • Marco
      Août 4, 2021 @ 8:20

      Bonjour Isabelle,

      Les informations qui me semblent fiables s’actualisent d’année en année en odontologie…N’étant pas spécialiste j’en reste à ce qui me semble probant à date, à savoir que le titane peut donner lieu à une toxicité et à des réactions allergiques (immédiates ou retardées), pouvant survenir quand l’organisme est prédisposé du point de vue de la génétique. Nous ne sommes pas égaux dans ce domaine.

      Un autre point notable est la corrosion, même si le titane est connu pour bien résister aux conditions environnementales acides. Ce n’est donc pas à court terme qu’il y aura un problème à ce niveau. Mais le ph varie dans le milieu buccal. La dissolution du titane peut varier en fonction des variations de pH, compliquées par les influences diverses d’acides organiques et inorganiques.

      Des praticiens effectuent un test en kinésiologie afin de vérifier la biocompatibilité de l’élément qu’ils vont placer. C’est ce que je vous invite à faire. C’est une bonne chose et cela peut tout à fait suffire pour savoir si cet élément est un potentiel problème ou non pour l’organisme, ou dit autrement : savoir si l’organisme est apte à neutraliser les possibles nuisances de l’élément/produit testé. Un élément, titane ou autre, peut très bien convenir à une personne et pas à une autre, pour les raisons évoquées plus haut ou pour d’autres raisons (terrain allergique par exemple).

      Bien Cordialement,

      Marco

      Répondre
  • Sep 3, 2021 @ 17:43

    Bonjour, doit on s’attendre à des effets indésirables lors de la cure? Je pose cette question car j’ai fait un jour une cure de chlorelle et au bout de 4 jours j’ai tout stoppé tant les douleurs musculaires, anxiété, mal être étaient insupportables. Merci

    Répondre
    • Marco
      Sep 6, 2021 @ 15:27

      Bonjour,

      Ce protocole est généralement bien toléré. Vous trouverez sur cette page une version du nettoyage des métaux lourds avec moins de produits (les plus essentiels), plus simple à suivre et efficace (5 produits : MSM, acide thioctique, vitamine C, cystéine, sélénium).

      Bien Cordialement,

      Marco

      Répondre